Sens de l’engagement: moteur ou emprisonnement ?

Bonjour,

Je ne sais pas pour vous, mais pour ma part, je suis quelqu’un qui a un fort sens de l’engagement. Que ce soit au niveau personnel ou professionnel, quand je dis quelque chose, je mets un point d’honneur à le faire, si je fais une promesse, je m’y tiens. C’est une qualité, n’est-ce pas ? Oui je l’ai longtemps cru et j’y crois encore bien sûr mais aujourd’hui j’y mets quelque bémols et il m’arrive depuis quelques temps de ne pas honorer certains de mes engagements.

Il y a quelques semaines, j’avais prévu avec une amie de partir un week-end à Rocamadour, l’hôtel était réservé, tout était prêt. Une semaine avant, j’ai appris que ma fille qui réside à Lyon rentrait précisément ce week-end là et qu’elle voulait me faire initialement une surprise. J’étais très ennuyée, partagée entre je reste et je profite de ces moments précieux avec ma fille ou bien je respecte « l’engagement » avec mon amie. Il y a quelques années, j’aurais honoré mon engagement et certainement je serai partie avec mon amie, et puis probablement je n’aurais pas passé un si bon week-end que ça, pensant avec regret aux moments que je ne vivais pas avec ma fille. Bref un casse-tête.

Quand on a un fort sens de l’engagement, nous avons tendance à le respecter même si cela provoque des désagréments pour nous. C’est comme si l’engagement en tant que tel était plus important que notre besoin du moment.

Au fil du temps, j’ai appris à plus respecter mes besoins, même si je renonce à un engagement. Bien sûr cela suppose d’être clair avec les personnes avec qui nous avons pris cet engagement et d’expliquer pourquoi nous choisissons de prendre une autre route. Si cela cause un désagrément pour la personne, nous pouvons lui offrir quelque chose, lui proposer un autre créneau.

Certes l’exemple que je donne ici est sans grande conséquence. Mais parfois, nous pouvons  refuser de renoncer à un engagement qui nous maintient dans une sorte de mal-être, nous le savons mais nous n’osons pas revenir sur notre décision. Cela peut concerner un travail, un mariage, une amitié…Et là nous nous emprisonnons, nous nous maintenons enfermés dans notre engagement alors que nous savons pertinemment que cela nous fait souffrir.

Alors j’ai envie de vous poser la question:

Qu’en est-il pour vous dans votre vie ? Y a-t-il des engagements auxquels vous êtes accrochés et qui pourtant ne vous conviennent plus ? Des choix d’hier qui ne vous conviennent plus aujourd’hui, des promesses qu’il vous est difficile de continuer à tenir mais que vous n’osez pas dénoncer ? Que vous coût de continuer à faire quelque chose qui vous dessert ? Quel impact cette décision de maintenir ce status quo quoiqu’il arrive, a pour vous en terme de qualité de vie, de bien-être ?

Que pourriez-vous décider pour vous aujourd’hui ? Pour ma part j’ai décidé de respecter au mieux mes besoins même si j’avais parfois à revenir sur certains de mes engagements.

Je vous souhaite une belle semaine !

Sylvie

 

Leave A Response

* Denotes Required Field